Objectif Vacances !

Pixabay-senior-3336451_1920

Où souhaitez-vous aller ?
Avec qui partez-vous ?
Comment vous y rendre ?


Destination

Avant de franchir le pas vers l’indépendance, il y a eu un début. Un point de départ. Probablement saviez-vous exactement où vous souhaitiez arriver. Vous envisagiez déjà votre destination, le chemin à parcourir. Vous aviez déjà une projection à un an, à 5 ans et à 10 ans.

Pour certains, la décision était très rapide. Le passage à l’action presqu’immédiat. D’autres ont peut-être mis des mois, voire des années pour mûrir leur projet ou même pour simplement faire un choix précis.

Etes-vous passé par des montagnes russes ? Avez-vous oscillé entre déprime et euphorie ? Etiez-vous submergé de questions ? De temps en temps effrayé ? Ou même réveillé en pleine nuit par plein d’interrogations. Vais-je vraiment me lancer ? Est-ce la bonne décision ? Quand exactement ? Faut-il une date précise ? Et si j’attends encore un peu ? Et si cela ne se passe pas super bien ? Et si je me plante ? Et si je n’y arrive pas ?

Ces moments de déprime étaient suivis d’autres instants d’exaltation, de joie intense, de certitudes durant lesquels vous étiez persuadés de réussir. Cela ne tenait qu’à vous. Vous aviez les cartes en main. Vous vous donniez les moyens d’y arriver. Vous alliez bien vous entourer. Tant pis pour ceux qui critiquent sans rien faire du tout. Et puis, c’est bien connu « qui ne tente rien n’a rien ». Le monde appartient à ceux qui osent.

Maintenant que vous êtes indépendant, vous vous rendez compte qu’il n’y a rien de définitif. Avez-vous vécu quelques bouleversements depuis votre premier jour ? Etiez-vous bien préparé avant de vous lancer ? Oui, la vie est changement. Et cela s’applique aussi à votre vie professionnelle. Puisque les temps changent, les personnes à qui vous offrez vos produits ou vos services changent elles aussi. D’où l’importance de pouvoir vous adapter au fur et à mesure.

Entourez-vous de personnes positives et motivantes. Elles pourront vous conseiller et vous soutenir lorsque vous aurez des moments d’hésitation ou que vous serez en période creuse.

Déléguez

Vous voulez goûter à plusieurs avantages ? Alors, osez déléguer. Apprenez que c’est possible même lorsque vous démarrez. Il vous « suffit » de commencer par de petites choses. Choisissez une mission très concrète et bien définie. Par exemple : des idées pour votre logo ; une imprimerie pour vos flyers ; une personne qui vous soulagera des tâches administratives ; quelqu’un qui vous mitonnera de délicieux petits plats ou qui gardera vos enfants quelques heures, etc…

Choisissez des personnes qui vont vous apporter un vrai plus. Réfléchissez à toutes ces choses qui vous pèsent quand vous devez les faire ou que vous remettez toujours à plus tard. Pensez à toutes ces tâches qui vous mettent de mauvaise humeur ou vous prennent trop de temps. Déchargez-vous petit à petit. Vous allez vous libérer du temps et de l’énergie. Avec à la clé de nombreux bienfaits, tant dans votre vie professionnelle que personnelle. Meilleure humeur et légèreté seront de retour.

Habituez-vous à vous concentrer sur cette bien nommée « zone d’excellence ». Réfléchissez à ce que vous faites de mieux. Qu’est-ce qui vous donne des ailes (et pas la canette), beaucoup de plaisir et de satisfaction dans votre activité ? Cette zone où le temps n’a pas d’importance tellement vous êtes présent à ce que vous faites. Cette zone qui vous met en joie. Penser et agir de la sorte vous permettra de prendre de meilleures décisions. Cela vous permettra de mieux avancer, d’évoluer et de vous améliorer. Tout en étant heureux d’être vous-mêmes et d’exercer votre métier avec passion.

Pourquoi ?

Savoir où vous allez est nécessaire. Connaître avec qui vous y rendre et comment y arriver est bien entendu important.

Pourtant, il y a un point absolument essentiel, auquel vous vous devez de réfléchir avant une quelconque décision de vous lancer. Et ce point essentiel est en fait une question. Une question méga importante. Une question fondamentale si vous souhaitez vraiment vous installer. Et cette question, c’est votre « pourquoi ».

Pourquoi voulez-vous vraiment être indépendant ? Pourquoi voulez-vous vraiment exercer ce métier ? Pourquoi cette activité vous tient-elle tellement à coeur ?

Prenez le temps de regarder cette vidéo. C’est la version anglaise sous-titrée en français. Simon Sinek vous parle du « pourquoi ? »  Cette conférence TedX est très inspirante. J’espère qu’elle vous fera réfléchir à vos motivations profondes. Qu’elle fera remonter votre pourquoi à la surface. Lorsque vous serez en présence de votre vrai « pourquoi », notez-le. Notez la raison ou toutes les raisons pour lesquelles vous voulez exercer ce métier. Ainsi, à chaque fois que votre motivation sera vacillante ou que votre moral sera chancelant, vous pourrez relire ces raisons. Elles vous feront garder le cap. Vous donneront le courage de continuer ou d’adapter votre trajectoire. Elles vous ramèneront direct à ce qui vibre à l’intérieur de vous et qui vous transporte lorsque vous exercez votre art.


A vous maintenant. Aussi simple ou profond soit-il, quel est votre pourquoi ?


Avec enthousiasme et bonne humeur 😉

Téodora

Rubik ou l’art de la simplicité

Pixabay-180406-cube-427897_1920

Connaissez-vous ce célèbre cube ?
Est-ce un horrible casse-tête ?
Êtes-vous un fan inconditionnel ?


Précieuses 24 heures

Nous disposons tous de 24 heures par jour. L’idéal ai-je entendu dernièrement, c’est les 3 x 8 ! C’est-à-dire que dans le meilleur des mondes, nos 24 heures quotidiennes seraient réparties en trois parts égales de 8 heures. Notre journée serait ainsi composée de 8 heures d’activités + 8 heures de loisirs + 8 heures de repos = 24 heures d’épanouissement heureux !

Cette phrase a été une véritable révélation. Pourtant, lorsque j’ai demandé autour de moi si quelqu’un connaissait, la grande majorité des personnes interrogées m’a répondu : « Comment ça, tu ne connais pas ? Mais tout le monde sait ça ! ».  … Ah bon …

Je pense en effet que j’ai sûrement dû l’entendre à l’époque. Mais comme elle m’a semblée tellement utopique à appliquer, je l’ai tout simplement zappée. Elle n’avait aucun intérêt pour moi. Elle ne me convenait pas du tout puisque je la trouvais irréalisable, vu que je retiens ce que j’applique et expérimente au quotidien.

Revenons à cette fameuse formule des 3 x 8. Qu’en est-il en réalité ? Arrivez-vous à trouver cet équilibre idéal ? Comment pouvez-vous atteindre cette belle répartition ? Ne dévorez-vous pas toujours un morceau bien plus qu’un autre ? Dans la grande majorité des cas, que ce soit par « obligation » ou par la « force des choses », c’est bien souvent le sommeil et les loisirs qui en pâtissent et passent tout simplement à la trappe.

Simplifier

Ce constat vous indiffère ? Passez votre route. La suite n’a aucun intérêt pour vous. Félicitations, puisque votre vie vous convient telle qu’elle est actuellement.

Mais si vous souhaitez ou si vous vous surprenez à rêver à une nouvelle répartition de votre temps, alors vous trouverez ici 2 conseils à mettre en pratique dès la fin de votre lecture. Vous pourrez ainsi tendre vers un mieux-être qui est entièrement à votre portée.

1. Les questions

Commencez par vous poser plein de questions. Poussez à chaque fois la réflexion un cran plus loin. Lorsque vous avez une réponse, allez voir ce qu’il y a encore derrière. Continuez à vous questionner. Allez découvrir quelle autre motivation est cachée derrière votre explication. Très souvent, la première réponse est assez banale. Mais lorsque vous creusez, vous allez trouver de véritables pépites. Vous allez vous retrouver face à vos motivations profondes. Peut-être en aurez-vous une seule. Peut-être en aurez-vous plusieurs. Peu importe.

L’important est que cela sonne juste pour vous. Votre réponse va résonner en vous. Vous pourrez peut-être sentir que les choses s’alignent intérieurement. De toute façon, chaque personne est différente. Votre réponse ne correspondra peut-être pas du tout à celle de votre partenaire ni à celle de votre meilleur ami. Et c’est tant mieux.

Car lorsque vous serez face à votre motivation profonde, c’est elle qui va devenir votre moteur. C’est elle qui va vous pousser à avancer, à maintenir le cap vers le changement. C’est elle qui va vous permettre d’aller vers plus de satisfaction et vers un meilleur équilibre.

Quelques exemples de questions :
-Pourquoi avez-vous envie de changer ?
-Pourquoi voulez-vous trouver un équilibre ?
-Cet équilibre vous est-il indispensable ?
-Qu’auriez-vous à gagner à changer vers plus d’équilibre ?
-Qu’auriez-vous à perdre si cet équilibre était présent dans votre vie aujourd’hui ?
-D’autres personnes en seraient-elles affectées ?
-Cela vous poserait-il un problème ?
-Est-ce une raison suffisante pour faire du surplace ?
-Quelles sont vos plus grosses craintes ?
-Qu’est-ce qui vous fait le plus peur dans ce changement ?
-Combien de temps pourrez-vous encore vivre ainsi ?
-Comment vous sentiriez-vous dans 10 ans si tout reste pareil ?
-Seriez-vous heureux et fier de qui vous êtes ?
-Quelles sont vos plus grandes forces ?
-Quels sont les traits de caractère qui vont vous soutenir vers le changement ?
-Maintenant que vous vivez l’équilibre au quotidien, comment vous sentez-vous ?
-Etc…

Prenez le temps de répondre à ces questions. Ou à celles qui sont les vôtres. Celles qui traversent votre esprit pour le moment. Répondez franchement. En toute sincérité. Personne ne va vous lire. Ce que vous faites là, c’est pour vous. Ne vous jugez pas. Soyez bienveillant envers vous-même. Vous en avez tellement besoin.

Notez vos réponses. Vous aurez ainsi la possibilité d’y revenir lorsque votre moral sera au plus bas. Elles vont maintenir votre motivation. Car vos réponses seront votre motivation et vous permettront de traverser les épreuves et d’arriver joyeusement à bon port.

Ce temps de réflexion, que vous allez vous accorder est vraiment nécessaire pour aller de l’avant. Cette réflexion et vos réponses vont matérialiser votre envie ou votre besoin de changer vers un mieux.

Très souvent, les gens qui disent « ça ne marche pas » sont ceux qui n’ont même pas essayé. Très souvent, les choses qui fonctionnent sont les plus simples. Et c’est justement parce qu’elles sont simples que beaucoup de personnes n’essaient même pas de les appliquer ou de tester un nouveau concept.

Mais vous, vous êtes différent. Vous, vous voulez avancer. Vous voulez sincèrement changer. Et donc, vous mettez toutes les chances de votre côté pour y arriver.

2. Les limites

Chaque jour, vous faites une quantité de choix. Par exemple : se lever à 6 heures ou à 11 heures, porter le pull brun ou la chemise rose, prendre un petit déjeuner ou un lunch, rouler en voiture ou prendre les transports, tourner à gauche ou à droite, sortir à la pause ou discuter avec les collègues, lire un livre ou regarder la télé, répondre ou se taire, réaliser ses objectifs ou se laisser aller, etc…

Dans la grande majorité des cas, vous n’avez que peu d’influence sur les situations ou le contexte extérieur. Le seul grand pouvoir qui entièrement vôtre est celui de l’attitude que vous allez choisir d’avoir face aux situations ou à votre environnement. Vous avez le choix de vos pensées et de vos actions. C’est une opportunité fabuleuse. Profitez-en.

Donc, si vous êtes conscients que vous disposez de 24 heures par jour, vous allez peut-être souhaiter les vivre le plus en accord possible avec vos choix profonds. Ce qui va poser la question des « limites ».

Qu’est-ce qu’une limite ? Comment fixer vos limites ? Dans quelle situation mettre des limites ? Et surtout, qu’est-ce qui est vraiment important pour vous ?

Pour en prendre de plus en plus conscience, vous allez commencer par de petites expériences. Surtout si vous n’êtes pas encore habitués à poser vos limites. Un pas après l’autre, vous allez tester et apprendre à dire « non » à certaines choses ou à certaines personnes.

Cela va vous permettre de choisir entre ce qui est vraiment essentiel pour vous et ce qui est inutile et qui gaspille votre énergie et surtout votre temps.

Avez-vous déjà vécu la situation suivante : une personne vous demande quelque chose, à laquelle vous dites « non » intérieurement … alors que vous vous entendez dire « oui » extérieurement ?

Pour vous aider à mieux poser vos limites, vous allez commencer par des situations simples, qui ne portent apparemment pas à conséquence. Ces petits « non » d’apparence assez inoffensifs vont vous motiver à continuer l’expérience. Cela vous permettra de vous affirmer petit à petit. A votre rythme. Pour mieux avancer vers votre objectif. Vous allez vous respecter tout en respectant la personne face à vous.

Lorsqu’on vous demande un service, vous pourrez passer par cette étape intermédiaire :
1) Regardez la personne et souriez (intérieurement ou véritablement).
2) Prenez une profonde inspiration, puis expirez.
3) Répondez en souriant (intérieurement ou véritablement) : « je vais y réfléchir et je te réponds d’ici 1 heure » (ou tout autre moment à votre choix).

En prononçant ces quelques mots, vous vous rendrez compte au fur et à mesure, que la décision peut vraiment être vôtre. En fait, c’est votre choix que vous allez exprimer. Vous allez vous offrir du temps pour prendre le recul nécessaire. Vous avez le choix d’accepter si cela vous fait plaisir ou de refuser si cela ne vous convient pas.

Cette manière de répondre vous permettra de vous exercer pendant quelques temps. Le temps qu’il vous faudra et qui vous est nécessaire pour prendre plus d’assurance. Et lorsque vous aurez suffisamment confiance en vous, vous pourrez alors répondre le plus simplement du monde par un « non » calme, franc et posé.

Poser vos limites va vous permettre de vraiment choisir ce qui est important et essentiel pour vous. Vous allez poser des choix et des limites en fonction de vos valeurs et de votre état actuel. Votre réponse pourra être différente selon les cas. Êtes-vous fatigué ou en pleine forme ? Êtes-vous pressé ou avez-vous la journée devant vous ? etc…

C’est tout naturellement que vous allez faire un tri sélectif. Vous allez pouvoir éliminer tout ce qui est finalement insignifiant et vous prend beaucoup trop de temps. Et vous pourrez choisir de conserver ce qui vous plaît et vous correspond profondément.

En posant vos limites, vous allez dire « non » à certaines personnes ou à certaines choses. Cela vous permettra de « vous » dire « oui » ! Dire « oui » à ce qui est important et essentiel pour vous. Ce qui vous conduira vers plus de bonheur au quotidien. Vous pourrez aussi montrer l’exemple. Car en prenant soin de vous et en vous respectant, vous serez capable de respecter les choix des autres également. Je vous souhaite une excellente route vers votre équilibre.


Et vous, qu’est-ce qui détermine vos choix ?


Avec enthousiasme et bonne humeur 😉

Téodora

Avancer organisé

 

Pixabay-pocket-watch-1637392_1280
 

Comment s’organisent vos journées ?
Où se porte votre attention ?
Mesurez-vous les progrès accomplis ?


S’organiser pour mieux avancer

Que ce soit de façon mensuelle, hebdomadaire, journalière ou même plusieurs fois par jour, il est intéressant de répondre régulièrement aux 3 questions posées ci-dessous.

Elles vous recentrent de suite. Elles ont la faculté de vous faire revenir au moment présent. Elle vous permettent de vous poser, de prendre du temps pour vous et pour votre business. Et surtout, elles vous permettent de revenir en conscience à ce dont vous avez vraiment besoin ou envie.

Que ce soit pour vous fixer des objectifs, pour prendre une décision ou faire un choix important, prenez quelques instants et répondez franchement à ces trois questions.

L’une après l’autre, elles vont vous permettre de vous focaliser, vous ramener à la raison d’être principale de votre entreprise, tout en vous permettant de prendre suffisamment de recul pour commencer à bouger, pour avancer vers votre destination et pour agir dès la dernière réponse.

Peut-être cela vous demandera un peu plus de temps si vous n’êtes pas familier avec cette approche. Sachez pourtant que plus vous pratiquerez l’exercice, plus affinées seront vos réponses. Et meilleurs seront les actes tangibles que vous poserez.

Au fil du temps, vous prendrez l’habitude d’agir. Et les réponses concrètes à la question numéro trois vous apporteront des bénéfices qui seront très souvent à la hauteur de vos espérances.


Résultats garantis step by step

  1. De quoi ai-je réellement enVie ?
  2. Comment je me sens en y pensant ?
  3. Quelle est la PPPP action ?

De quoi avez-vous réellement envie ?

Qu’est-ce qui vous fait vraiment enVie ? Quel est votre moteur ? Qu’est-ce qui vous donne des ailes (et je ne parle pas de la boisson énergisante) ? Quelle est cette chose qui vous donne vraiment soif de rester en Vie ? Quel est ce besoin qui vous pousse à poursuivre votre route ? Qu’est-ce qui vous fait continuer à vous dépasser dans votre métier ?  Pourquoi avez-vous ce désir profond de persévérer dans votre activité ?


Comment vous sentez-vous en y pensant ?

Maintenant que vous avez la ou les réponse(s) à votre première question, allez un peu plus loin et fermez les yeux. Prenez un moment pour vraiment ressentir ce qui se passe à l’intérieur de vous en y pensant. Lorsque vous imaginez ce moteur et cette enVie, comment vous sentez-vous ? Que ressentez-vous à la simple idée que votre réponse se matérialise et se réalise ?

Pour que l’exercice soit complet, faites participer tous vos sens. Concentrez-vous sur vos ressentis. Vous êtes en présence de ce qui vous motive. Que voyez-vous ? Quels sont les sons environnants ? Que touchez-vous ? etc… Exercez-vous à décrire les émotions qui émergent à ce moment précis.

Ressentez-vous de la joie ? Est-ce un sentiment d’euphorie ? Avez-vous envie de danser ? De partager avec vos proches ou vos collaborateurs ? De crier votre exaltation sur tous les toits ? Eprouvez-vous de la fierté ? Vous sentez-vous simplement calme et en paix ? Entendez-vous une douce voix familière qui vous félicite ? Ressentez-vous avoir accompli quelque chose de grand (même une petite action peut représenter quelque chose d’important pour vous) ? Vivez-vous une sensation d’intense satisfaction ? Serait-ce peut-être un moment de bonheur ? etc…

Savourez ces ressentis, ils sont le signe que vos réponses sont alignées avec qui vous êtes et avec votre mission actuelle. Vos réponses sont en accord avec votre nature profonde. Et votre corps exprime simplement leur justesse.

Si ce n’est pas le cas, alors vous ressentirez probablement des choses d’un style bien différent. Comme par exemple, de l’angoisse, de la peur, de la tristesse, une voix pas très sympa qui (re)commence à vous critiquer, qui vous « casse » dès que votre enVie pointe le bout du nez, qui vous dit que vous n’y arriverez pas et que de toute façon ce n’est pas pour vous, etc…

Comme le disait Henry Ford en d’autres mots : quoique vous pensiez, vous avez raison.

C’est à vous de décider. C’est à vous de croire en ce qui vous plaira. C’est à vous de ressentir ce qui vous fait vibrer. Après tout, il s’agit de votre vie et personne d’autre ne la vivra à votre place. C’est à vous de la vivre. Qu’allez-vous donc en faire ?


PPPP action

A présent, vous savez ce qui vous fait vibrer. Cela vous met dans un état de grande joie à l’idée de savoir votre objectif atteint. Demandez-vous dès lors, quelle est la première prochaine plus petite action que vous pouvez déjà mettre en oeuvre.

Que pouvez-vous déjà faire là maintenant ? Comment pouvez-vous agir ? Que pouvez-vous déjà faire à l’instant pour avancer vers votre choix ? Cette première prochaine plus petite action va enclencher le mouvement. Elle va peut-être pouvoir débloquer une situation délicate. Elle va mettre le processus en marche. Vous allez faire un pas vers la réalisation de votre objectif. Rappelez-vous de la fable sur le lièvre et la tortue. Lentement et sûrement. C’est petit pas après petit pas que vous construirez sur des bases solides et que vous arriverez au succès de chacun de vos projets.

Vous ne savez pas par où commencer ? Faites un brainstorming. Elaborez un mindmap. Notez toutes les idées qui vous viennent, l’une après l’autre ou mélangées sur une grande feuille. Vous choisirez par la suite quoi faire en premier.

Quelle pourrait être votre première prochaine plus petite action là maintenant ? Lancez-vous. Voici quelques idées en vrac :

  • ouvrir votre agenda et marquer les créneaux horaires disponibles
  • appeler ce client que vous rêvez de rencontrer
  • prendre le téléphone et commander les classeurs pour votre nouvelle année fiscale
  • décider de déléguer une partie de votre administratif pour vous consacrer à votre métier
  • programmer un team building
  • fixer rendez-vous avec un professionnel : coach, webmaster, community manager, pro du marketing, ou…
  • commander une pizza et avoir un vrai tête-à-tête avec votre partenaire
  • acheter les croissants/petits pains au chocolat et déjeuner avec votre équipe
  • choisir et vous inscrire à une formation spécifique
  • sortir promener le chien pour changer d’air
  • modifier l’emplacement de votre table de bureau pour avoir enVie d’y travailler
  • noter chaque semaine dans votre agenda votre moment de ressourcement
  • lister toutes les questions que vous n’osez pas poser à votre comptable
  • créer un simple tableau pour suivre vos chiffres
  • ranger vos cartes de visites ou demander à quelqu’un de les encoder
  • prendre quelques heures pour trouver le vêtement qui vous permet d’être à l’aise et vous donne confiance en vous
  • classer les papiers qui traînent sur votre bureau pour y voir plus clair
  • rassembler les contrats de vos fournisseurs, pour analyser leurs conditions
  • vous inscrire au prochain événement de réseautage, pour aller à la rencontre d’entrepreneurs de votre région
  • etc…

Et vous, quelles sont vos premières prochaines plus petites actions très concrètes ?


Avec enthousiasme et bonne humeur 😉

Téodora