Prospérité

Pixabay-PilesArgent-money-2724241_1920

Combien de pièces dans ce bocal ?
Comment pousser sur du métal ?


Finances

Rêvez-vous d’un système de gestion facile à mettre en place ? Que penser des diverses répartitions des rentrées financières ?

Voici 3 approches. Parmi tant d’autres. Libre à vous d’en choisir une. Ou de créer la vôtre si vous préférez. Elles sont inspirées de lectures, de comptables, de formations, de séminaires, d’expériences personnelles ou de feedback divers.

Ce qui est important, c’est de démarrer et de s’y tenir. Commencez là où vous en êtes pour le moment. Pas le trimestre prochain ou l’année prochaine. Commencez maintenant. C’est ok si ce n’est pas le top directement. Tant mieux si ce n’est pas parfait. Lancez-vous et adaptez petit à petit. Votre processus sera amélioré au fur et à mesure de l’expérience.


Astuce n°1

Cette première approche vous propose de mettre en place 3 comptes (*), dédiés chacun à un objectif :

  1. Votre compte professionnel « normal », sur lequel arriveront tous les paiements de vos clients et duquel sortiront uniquement vos factures à payer. Pensez à garder au moins 50% de son contenu pour vos contributions.
  2. Le second compte sera alimenté par chacun des montants de TVA que vous facturez à vos clients. La « TVA à payer » à l’Administration sera ainsi directement mise de côté presqu’à la source. Fin des mauvaises surprises. Tout bénéfice pour vous.
  3. Sur ce dernier compte, vous allez virer 10% de chaque montant HTVA que vous facturez. Ainsi, si vous n’arrivez pas encore à vous verser un « salaire/montant » mensuel, ces 10% vous seront dédiés. A vous de les utiliser pour vos sorties, vos loisirs ou pour tout ce qui vous fait vraiment plaisir.

(*) A vous de choisir selon vos habitudes : comptes en banque, comptes de la poste, comptes à vue ou d’épargne, enveloppes, boîtes ou tout autre système. Testez ce qui vous correspond le mieux.


Astuce n°2

Cette seconde approche vous mènera avec certitude à la liberté financière. De manière efficace. Il vous suffit de le décider et de l’appliquer à « chacune » de vos rentrées d’argent. Dans ce cas-ci, vous aurez besoin de 4 comptes (*) répartis comme suit :

  1. 75% de chacune de vos rentrées pour :
    * Payer vos charges récurrentes, telles que : loyer, crédit hypothécaire, factures de téléphone, électricité, chauffage, carburant, vos courses, etc…
    * Des dépenses à plus long terme, telles que : épargner pour une nouvelle voiture, l’université de vos enfants, la rénovation de votre habitation, investir dans un projet qui vous anime, etc…
    * Vous former, apprendre sur les sujets qui vous intéressent, suivre les cours ou les ateliers qui vous passionnent, etc…
  2. 10% de chacune de vos rentrées pour alimenter un compte auquel vous ne toucherez pas. En aucun cas. Au moins durant les premières années. Son contenu continuera à grandir au fil du temps. C’est ce compte qui va vous offrir la liberté financière.
  3. 5% de chacune de vos rentrées pour donner aux autres. Ce sera votre contribution au monde. Vous pouvez faire des dons, soutenir des projets ou des oeuvres caritatives. « Qui donne reçoit » est un principe universel. Qu’il s’agisse d’une petite pièce ou d’un sandwich, donnez avec le coeur. Cela vous met dans une énergie d’abondance. En donnant consciemment, vous envoyez le message à l’Univers que vous êtes également ouvert à recevoir. Et si dans un premier temps, vous êtes dans une situation où il vous est peut-être impossible de contribuer financièrement, alors donnez de votre temps, partagez vos compétences, faites du bénévolat, aidez vos voisins, une école, une association de quartier, etc…
  4. 10% de chacune de vos rentrées pour vous faire plaisir. Vous avez l’embarras du choix. Tout ce qui peut vous faire plaisir. Exemple : resto, ciné, sorties, amis, loisirs, livres, sport, hobby, bien-être, etc… Et vous verrez qu’au fil du temps, vos envies vont évoluer.
    Très important : ce compte doit être remis à zéro chaque dernier jour du mois. Oui oui, vous avez bien lu. Vous devez tout dépenser. Vous devez le vider totalement pour la fin de chaque mois. Mais pourquoi donc ? Car en vous faisant plaisir chaque mois, vous allez apprendre à goûter à votre liberté financière « pour de vrai ». Vous allez commencer à vous y habituer. Vous allez de plus en plus, vous habituer à en profiter avec conscience. A trouver cela de plus en plus normal. Vous serez en état de réceptivité pour accueillir l’abondance. Gratitude. L’abondance attire l’abondance. Vous allez attirez ce que vous êtes. Et cela, mois après mois. Imaginez votre énergie et la joie que vous allez rayonner d’ici un an…

(*) A vous de choisir selon vos habitudes : comptes en banque, comptes de la poste, comptes à vue ou d’épargne, enveloppes, boîtes ou tout autre système. Testez ce qui vous correspond le mieux.


Il est temps maintenant de faire un choix. Astuce n°1 ou n°2 ? Laquelle de ces deux approches vous attire plus ? Choisissez-en une et mettez-la en place dès aujourd’hui. Testez et expérimentez. Lorsque vous avez déjà un cadre ou une structure, vous pouvez bien mieux atteindre vos objectifs. Qu’ils soient financiers ou autres. Yes, you can !

Et si vous êtes habitué à gérer le budget d’un ménage ou que la gestion financière vous est familière, alors vous avez peut-être déjà « votre » propre méthode. Votre approche très personnelle et bien plus en accord avec qui vous êtes et ce qui est le plus adapté à votre situation. Félicitations.


Astuce n°3

A présent, vous allez fêter vos succès et vous récompenser. Faites-en un rituel. Fêtez vos réussites, si petites soient-elles. Choisissez de célébrer seul ou entouré. L’important, c’est de fêter et de célébrer la Vie. Dans la joie. D’ici quelques temps, vous découvrirez que vous vibrez à un autre niveau d’énergie. Vous allez transmettre (peut-être inconsciemment) cette joie de vivre et ce plaisir. Cet enthousiasme et cette bonne humeur. Et cela va se ressentir tout autour de vous. Et peut-être allez-vous inspirer d’autres personnes. A tester et à expérimenter. Pour leur plus grand bonheur. C’est ainsi, tout comme le colibri de Pierre Rabhi, que chacun de nous peut faire une différence. Nous pouvons choisir de bouger. Faire notre part. Chacun. A notre niveau. Nous pouvons agir. Nous pouvons améliorer le monde autour de nous.


A vous maintenant. Qu’avez-vous déjà mis en place ? Depuis quand ? Quels sont vos résultats ? Vos améliorations ? Merci pour vos partages !


Avec enthousiasme et bonne humeur 😉

Téodora

 

Rédiger des eMails (suite)

Pixabay-email-268494_1920

La terre est-elle encore votre terrain de jeu ?
Le monde virtuel fait-il toujours partie de votre quotidien ?
Voulez-vous enfin connaître la suite des règles de base ?


Mes premiers conseils vous ont-ils déjà donnés des retours positifs ? Ces 8 règles basiques vont permettre à votre mail de franchir le cap des spams / pourriels et d’arriver enfin dans la boîte mail de votre destinataire.

Pour vous rafraîchir la mémoire, en voici un petit rappel :

  1. à : remplissez ce champ « après » avoir rédigé votre texte.
  2. cc : écrivez un même contenu à plusieurs destinataires visibles entre eux.
  3. cci : écrivez un même contenu à plusieurs destinataires qui doivent rester invisibles l’un vis à vis de l’autre.
  4. Répondre : répondez uniquement à la personne concernée.
  5. Sujet : soyez court, avec les bonnes précisions.
  6. Sujet/réponse : modifiez votre sujet lorsque vous répondez à un mail.
  7. Sujet/transfert : vérifiez le contenu pour transférer correctement.
  8. Formule de politesse d’entrée : choisissez-la simple et de circonstance.

Voilà, vous maîtrisez les premiers éléments de base pour l’envoi d’un mail. Vous allez à présent découvrir quelques conseils complémentaires pour qu’il soit encore plus efficace. Avec les meilleures chances d’ouverture. Et bien sûr de lecture par votre destinataire.

  1. Texte / Contenu
    Lorsque vous rédigez votre mail et que vous n’êtes pas trop sûr de votre orthographe, pensez à utiliser un correcteur orthographique. Certaines personnes se sentent plus à l’aise grâce à cet outil. Sachez pourtant que cela reste un outil. Il vaut parfois mieux modifier votre phrase pour éviter certaines tournures. Ou l’emploi de certains « temps » un peu plus compliqués. Quoi qu’il en soit, prenez soin de bien rédiger votre message. Entendez par là, en « bon » français (ou en « bonne » autre langue), correctement orthographié.
  2. Formule de politesse de clôture
    Même principe qu’en début de mail. Utilisez les termes appropriés pour la fin de votre mail. Vous pouvez reprendre les formules habituelles de vos courriers papiers. Comme par exemple : « Nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, nos salutations distinguées ». Bien qu’un mail soit généralement une version plus concise qu’un courrier papier. Cela veut dire que vos salutations seront également en format plus court. Vous pourrez vous inspirer de formules style « Meilleures salutations », « Bien à vous », ou encore bien d’autres auprès de votre ami Google.
  3. Pièces jointes / attachments
    Vérifiez que vous joignez la bonne pièce. Et que vous l’adressez à la bonne personne. Préférez un format pdf lorsque c’est possible. C’est un format très pratique et qui garde une même apparence selon les supports. Joignez uniquement ce qui est nécessaire. N’encombrez pas votre mail de pièces jointes, qui alourdiraient l’envoi. Au cas où vous avez beaucoup à envoyer, d’autres moyens existent. A vous de choisir entre Google Drive, (i)Cloud, Box, weTransfer, etc…
  4. Impression / print
    Imprimez uniquement ce qui est absolument nécessaire. Pensez à l’environnement. De toute façon à l’heure actuelle, vous pourrez toujours retrouver un mail qui vous a été adressé ou que vous avez envoyé. Surtout si vous avez pris soin de bien le décrire dans son « objet ».
  5. Temps de réponse
    Lorsque quelqu’un vous écrit un mail, il s’attend à ce que vous y répondiez vite. Vous pouvez l’informer que vous lui répondrez dans les 24 ou 48h. Evitez que votre destinataire ne s’inquiète inutilement. Ou pire, qu’il ne vous harcèle par téléphone. Pensez à accuser réception de son mail (personnellement ou via auto-répondeur) afin de lui indiquer que vous avez bien reçu son courriel et qu’il sera traité selon vos délais habituels.
  6. Confidentialité
    Sauf si vous disposez d’un système de sécurité spécifique, souvenez-vous que le trafic d’emails n’est pas sécurisé de manière générale. Evitez donc d’y envoyer des données ultra confidentielles ou très personnelles. Surtout lorsque vous ne travaillez pas dans votre environnement habituel. Pensez-y lorsque vous pianotez dans les aéroports, gares ou lieux publics.
  7. Reçu / envoyé
    Il est très intéressant de créer différents dossiers en ce qui concerne les mails que vous recevez. De base, votre boîte mail est déjà pourvue de certains dossiers type : « réception », « envoyés », « brouillon », « corbeille », indésirables »…
    A vous d’agencer votre boîte pour y classer les différents courriels reçus. Créez des dossiers qui vous parlent. Par exemple : clients/fournisseurs ; comptable/onss/cotisations ; offre/devis/contrat/facturation, etc… Prenez un moment pour réfléchir au type de courriels que vous recevez le plus souvent. Vous pourrez ainsi mettre en place un mode de classement adéquat selon votre secteur d’activité et qui vous convient au mieux.
    Evitez de classer les mails envoyés. Cela représente une perte de temps totalement inutile. Les messageries actuelles offrent l’option « recherche » (avec l’icône « loupe ») qui vous permet de retrouver en un clin d’oeil n’importe quel mail avec un début de nom de personne, un intitulé de dossier, un sujet de mail, etc…
  8. Désencombrez
    Ejectez tous les mails que vous avez lus et qui n’ont plus d’utilité ou aucun intérêt. Videz régulièrement votre corbeille/poubelle. Cela ne sert à rien de stocker des quantités de mails que vous ne consulterez plus jamais. Cela peut paraître évident pour certains. Alors que d’autres ont conservé tous les mails depuis la création de leur compte mail il y a plus de cinq, dix ans, ou parfois même plus longtemps. Pensez à désencombrer votre boîte mail tous les trimestres ou au moins une fois par an. Le stockage disponible sur votre ordinateur vous en sera très reconnaissant, tout comme notre belle bleue. Vous vous sentirez bien plus léger également.

Tous ces conseils sont évidemment à adapter à votre style personnel, aux us et coutumes de votre milieu, aux usages valables dans votre région, à votre clientèle et à votre domaine d’activité.

Si ces informations vous semblent assez nouvelles, prenez le temps de les intégrer. Ne vous obligez pas à vouloir tout mettre en place d’un seul coup. Il y aurait trop à faire et vous vous décourageriez vite. Ce qui n’est pas l’objectif. Allez-y à votre aise. Lentement et sûrement. Commencez par un élément que vous souhaitez ajouter et exercez-vous jour après jour. Lorsque cela sera devenu un automatisme, rajoutez alors un nouvel élément. Et ainsi de suite. D’ici quelques temps, cela vous sera devenu tellement habituel et normal, que vous ne vous souviendrez même plus comment vous faisiez auparavant. Testez petit à petit. Pensez « baby steps » = petit pas après petit pas.

Grâce à ces quelques pratiques de base, vos mails seront ouverts à 99,99%. Esprit tranquille, efficacité et mieux-être garantis.


Quels résultats constatez-vous avec ces nouvelles habitudes ?


Avec enthousiasme et bonne humeur 😉

Téodora

 

 

 

 

Mieux-être à partager

Pixabay-hand-1549399_1920


Des fleurs à travers une clôture ?
A qui sont-elles destinées ?
En quel honneur ?


Et si cela vous arrivait ? Et si effectivement vous receviez des fleurs à travers une clôture ? Les accepteriez-vous ? Quelle serait votre première réaction ? Pourriez-vous répondre par un simple « merci » et continuer votre route ?

Et si à votre tour, vous offriez de petites attentions ? Des gestes simples. Tellement simples. Qui font vraiment chaud au coeur. Qui amènent plus de bonheur au quotidien. Qui illuminent la journée des personnes connues ou inconnues, rencontrées au gré de la vie.

Pas besoin d’avoir beaucoup d’argent ni des idées méga-extraordinaires. Il s’agit juste de ces petits « extra », ces petits gestes accomplis par des personnes « ordinaires », comme vous et moi. Ils apportent de la bonne humeur, offrent du baume au coeur, mettent un peu de douceur et de joie dans le quotidien.

Pas nécessaire d’en faire des tonnes. Ni de s’obliger à agir pour se donner bonne conscience. Ni de culpabiliser. Testez et pratiquez au gré de vos envies.

Vous allez apprécier cette autre manière de diffuser le mieux-être autour de vous. Et vous savez quoi ? Ces petits gestes sont contagieux, agréables et font beaucoup de bien pour la personne qui offre également. Et vous savez quoi (bis) ? C’est encore plus facile en été, lorsque les gens sont en vacances, que le soleil est de la partie et que tout le monde est normalement bien plus relax.

Le mieux-être est effectivement bien plus agréable lorsqu’il est partagé.

Voici 22 idées à tester au fil des jours, des semaines ou des mois à venir :

  1. Cueillez ou achetez une fleur. Quelques fleurs si le coeur vous en dit. Prenez un post-it et notez-y « Belle journée » ou « L’univers vous fait une fleur ». Ensuite, déposez-la/les sur le pas de la porte ou accrochée(s) sur la poignée de la porte de votre voisin(e). Ou sur le bureau de votre associé(e) ou de votre collègue. Patientez. Soyez discrètement attentif à son expression. Serait-ce de la joie ? Du questionnement ? Un regard surpris ? Gardez le secret et ne dévoilez pas votre geste.
  2. Au lieu de donner une pièce, demandez à la personne assise devant le magasin, si vous pouvez lui acheter quelque chose à manger ou lui offrir de l’eau ou un jus ;
  3. Choisissez un petit cadeau pratique ou utile. Emballez-le. Ajoutez-y un mot gentil du style « Cadeau de l’Univers ». Puis, déposez-le à l’arrêt de bus, du métro ou du train. Sentez-vous ce petit sourire poindre à l’intérieur ?
  4. « Oubliez » intentionnellement un livre en quittant le resto, votre chambre d’hôte ou la terrasse de café. Vous pouvez écrire un mot pour la personne qui le trouvera. Elle pourra à son tour continuer cette chaîne de lecture.
  5. Proposez à une personne en difficulté de porter ses courses ou aidez-là à traverser la rue ou à monter les quelques marches nécessaires.
  6. Consacrez 10 minutes de votre temps et accueillez avec bienveillance votre nouveau collègue.
  7. Ecrivez un mot tendre à votre douce moitié ou à vos enfants ou à votre colocataire. Glissez-le dans sa poche ou dans sa mallette ou sous sa tasse de café.
  8. Pensez à quelqu’un qui vous est cher et envoyez un sms le matin. Dites-lui simplement que vous pensez à lui et souhaitez-lui une très belle journée.
  9. Offrez un sourire à une personne qui croise votre route ou à la voiture d’à côté lorsque vous êtes dans les embouteillages.
  10. Exercez-vous à faire un compliment sincère par jour.
  11. Lors de vos balades, faites un geste pour la nature et ramassez déchets et canettes. Vous pourrez les dans la prochaine poubelle publique.
  12. Et si vous pensiez à balayer le trottoir de votre voisin pendant son absence ?
  13. Par mail ou courrier, pensez à remercier une personne que vous appréciez un peu ou beaucoup. Exprimez-lui ce qui vous touche chez elle.
  14. Rédigez un chouette commentaire suite à votre dernière escapade à l’étranger ou dans un gîte ou suite au dernier film que vous avez regardé.
  15. Achetez une carte qui met de bonne humeur. Notez-y un mot sympa et glissez-là au hasard dans une boîte aux lettres sur votre chemin ou lorsque vous êtes en déplacement.
  16. Mettez quelques pièces de monnaie ou un billet dans une enveloppe. Inscrivez-y « C’est le début de l’abondance » et déposez-la dans un musée ou cachez-la sur votre trajet ou dans la boîte aux lettres d’une personne en difficulté.
  17. Félicitez la personne qui vous a super bien conseillé lors de vos achats. Ecrivez-lui un mot de remerciements et mettez-le dans la boîte aux lettres du magasin.
  18. Achetez un « café suspendu » en plus du vôtre. Ce geste permettra à une personne dans le besoin de se voir offrir gracieusement une tasse de café.
  19. Cuisinez un petit plat ou quelques biscuits et partagez-les avec vos collègues ou vos voisins. Vous apprendrez à mieux vous connaître et créer une meilleure ambiance.
  20. Offrez votre place dans les transports en commun à quelqu’un qui en a bien plus besoin ou qui semble vraiment très fatigué.
  21. Offrez une seconde vie aux objets et vêtements que vous n’aimez plus. Il y a une belle expression qui dit « bless someone else » et effectivement, ils peuvent être utiles à d’autres et les rendre heureux. Pensez à Oxfam, aux Petits Riens, à une entreprise sociale, etc…
  22. Fixez une soirée par mois ou par trimestre et passez-là avec cet(te) ami(e) que vous appréciez tellement mais que vous voyez bien trop rarement.

Et vous, comment offrez-vous plus de mieux-être autour de vous ?

Avec enthousiasme et bonne humeur 😉

Téodora

Objectif Vacances !

Pixabay-senior-3336451_1920

Où souhaitez-vous aller ?
Avec qui partez-vous ?
Comment vous y rendre ?


Destination

Avant de franchir le pas vers l’indépendance, il y a eu un début. Un point de départ. Probablement saviez-vous exactement où vous souhaitiez arriver. Vous envisagiez déjà votre destination, le chemin à parcourir. Vous aviez déjà une projection à un an, à 5 ans et à 10 ans.

Pour certains, la décision était très rapide. Le passage à l’action presqu’immédiat. D’autres ont peut-être mis des mois, voire des années pour mûrir leur projet ou même pour simplement faire un choix précis.

Etes-vous passé par des montagnes russes ? Avez-vous oscillé entre déprime et euphorie ? Etiez-vous submergé de questions ? De temps en temps effrayé ? Ou même réveillé en pleine nuit par plein d’interrogations. Vais-je vraiment me lancer ? Est-ce la bonne décision ? Quand exactement ? Faut-il une date précise ? Et si j’attends encore un peu ? Et si cela ne se passe pas super bien ? Et si je me plante ? Et si je n’y arrive pas ?

Ces moments de déprime étaient suivis d’autres instants d’exaltation, de joie intense, de certitudes durant lesquels vous étiez persuadés de réussir. Cela ne tenait qu’à vous. Vous aviez les cartes en main. Vous vous donniez les moyens d’y arriver. Vous alliez bien vous entourer. Tant pis pour ceux qui critiquent sans rien faire du tout. Et puis, c’est bien connu « qui ne tente rien n’a rien ». Le monde appartient à ceux qui osent.

Maintenant que vous êtes indépendant, vous vous rendez compte qu’il n’y a rien de définitif. Avez-vous vécu quelques bouleversements depuis votre premier jour ? Etiez-vous bien préparé avant de vous lancer ? Oui, la vie est changement. Et cela s’applique aussi à votre vie professionnelle. Puisque les temps changent, les personnes à qui vous offrez vos produits ou vos services changent elles aussi. D’où l’importance de pouvoir vous adapter au fur et à mesure.

Entourez-vous de personnes positives et motivantes. Elles pourront vous conseiller et vous soutenir lorsque vous aurez des moments d’hésitation ou que vous serez en période creuse.

Déléguez

Vous voulez goûter à plusieurs avantages ? Alors, osez déléguer. Apprenez que c’est possible même lorsque vous démarrez. Il vous « suffit » de commencer par de petites choses. Choisissez une mission très concrète et bien définie. Par exemple : des idées pour votre logo ; une imprimerie pour vos flyers ; une personne qui vous soulagera des tâches administratives ; quelqu’un qui vous mitonnera de délicieux petits plats ou qui gardera vos enfants quelques heures, etc…

Choisissez des personnes qui vont vous apporter un vrai plus. Réfléchissez à toutes ces choses qui vous pèsent quand vous devez les faire ou que vous remettez toujours à plus tard. Pensez à toutes ces tâches qui vous mettent de mauvaise humeur ou vous prennent trop de temps. Déchargez-vous petit à petit. Vous allez vous libérer du temps et de l’énergie. Avec à la clé de nombreux bienfaits, tant dans votre vie professionnelle que personnelle. Meilleure humeur et légèreté seront de retour.

Habituez-vous à vous concentrer sur cette bien nommée « zone d’excellence ». Réfléchissez à ce que vous faites de mieux. Qu’est-ce qui vous donne des ailes (et pas la canette), beaucoup de plaisir et de satisfaction dans votre activité ? Cette zone où le temps n’a pas d’importance tellement vous êtes présent à ce que vous faites. Cette zone qui vous met en joie. Penser et agir de la sorte vous permettra de prendre de meilleures décisions. Cela vous permettra de mieux avancer, d’évoluer et de vous améliorer. Tout en étant heureux d’être vous-mêmes et d’exercer votre métier avec passion.

Pourquoi ?

Savoir où vous allez est nécessaire. Connaître avec qui vous y rendre et comment y arriver est bien entendu important.

Pourtant, il y a un point absolument essentiel, auquel vous vous devez de réfléchir avant une quelconque décision de vous lancer. Et ce point essentiel est en fait une question. Une question méga importante. Une question fondamentale si vous souhaitez vraiment vous installer. Et cette question, c’est votre « pourquoi ».

Pourquoi voulez-vous vraiment être indépendant ? Pourquoi voulez-vous vraiment exercer ce métier ? Pourquoi cette activité vous tient-elle tellement à coeur ?

Prenez le temps de regarder cette vidéo. C’est la version anglaise sous-titrée en français. Simon Sinek vous parle du « pourquoi ? »  Cette conférence TedX est très inspirante. J’espère qu’elle vous fera réfléchir à vos motivations profondes. Qu’elle fera remonter votre pourquoi à la surface. Lorsque vous serez en présence de votre vrai « pourquoi », notez-le. Notez la raison ou toutes les raisons pour lesquelles vous voulez exercer ce métier. Ainsi, à chaque fois que votre motivation sera vacillante ou que votre moral sera chancelant, vous pourrez relire ces raisons. Elles vous feront garder le cap. Vous donneront le courage de continuer ou d’adapter votre trajectoire. Elles vous ramèneront direct à ce qui vibre à l’intérieur de vous et qui vous transporte lorsque vous exercez votre art.


A vous maintenant. Aussi simple ou profond soit-il, quel est votre pourquoi ?


Avec enthousiasme et bonne humeur 😉

Téodora

5 seconds’rule * règle des 5 secondes

Pixabay-path-2041414_1920

Pourquoi des petits coeurs ?
Où allez-vous ?
Avez-vous un objectif ?


Motivation

C’est le matin. Un nouveau jour commence. Peu importe qu’il soit pluvieux ou ensoleillé. Quelques secondes avant de vous lever. Pas encore totalement réveillé. Prenez l’habitude de vous poser un moment. Prenez un instant pour visualiser la journée à venir.

Comment faire ? C’est tout simple. Pensez à vous demander quel est votre principal objectif de la journée. Qu’avez-vous vraiment envie d’accomplir aujourd’hui ? Que pouvez-vous faire pour vous rapprocher encore un peu plus d’un de vos rêves ?

C’est là qu’entre en scène la motivation. Pourtant, d’après Mel Robbins (https://bit.ly/2y54Fq0), il n’y a pas de motivation qui tienne. Tout cela ne serait que de la foutaise. Nous ne serions motivés que par ce qui nous intéresse ou nous plaît. Etant donné que l’être humain ne serait pas conçu pour faire des choses qui lui sont inconfortables, angoissantes ou désagréables.

Votre mental est là pour vous protéger. Son but est votre survie. Rempart de votre sécurité, il aime les habitudes. Déteste être perturbé. Déteste encore plus être poussé hors de ses petites routines. Tout ce qui est nouveau ou différent le bouleverse.

Hésitations

En général, vous faites ce que vous avez à faire sans trop y réfléchir. Souvent de façon plutôt inconsciente. Tels des automatismes. Par exemple : nouer vos lacets, préparer votre café le matin, changer les vitesses en conduisant, etc.

Mais, tout se gâte lorsque vous commencez à hésiter. Quand par le plus grand des hasards, vous mettez un peu trop de temps à vous décider. C’est là que votre mental va envoyer des signaux d’alerte. Et vous allez vous retrouver paralysé sans même savoir pourquoi.

En fait, dès que la moindre hésitation pointe le bout du nez, votre mental s’affole. Pourtant, il agit de la sorte uniquement pour votre bien. Il pense juste à votre survie. Il enclenche un « holà » pour éviter tout chamboulement.

Ce qui est assez déstabilisant. Car si vous vous limitez à écouter votre mental, vous allez faire du sur-place. Vous allez stagner et ne plus rien faire de nouveau. Avouez que cela n’est pas très réjouissant en terme de réalisation ou d’évolution personnelle.

Choix

Donc, si vous voulez avancer, il va vous falloir passer au-delà de son signal d’alarme. Et la manière la plus simple d’y arriver, c’est de faire des choix. De plus, si vous y regardez d’un peu plus près, vous allez vous rendre compte que vous en faites à longueur de journée. Votre vie est faite d’une succession de choix. Inconscients ou conscients.

Heure du lever. Réveil normal ou musique. Direct à la douche ou vous habiller. Ouvrir la fenêtre 5 ou 30 minutes. Petit déjeuner ou pas. Café, thé, eau, tisane. Dans une tasse, un verre ou un mug. Chaussures, boots ou baskets. A pieds, en train, en métro, en bus, en voiture, à trottinette ou à vélo. D’abord le pied droit ou le gauche. Prendre les escaliers ou l’ascenseur, etc…

5, 4, 3, 2, 1, action !

Pour agir, vous allez choisir.

Et lorsque vous êtes confrontés à une situation nouvelle, qu’elle vous paraît insurmontable, paniquante ou trop difficile à gérer, vous allez pouvoir agir grâce à la règle des 5 secondes.

Votre cerveau étant habitué à fonctionner en mode survie, vous allez apprendre à ruser pour le court-circuiter.

Par exemple, vous voulez vraiment engager la conversation avec un voisin. Mais, vous avez peur. Donc, vous n’osez pas parler. Vous passez votre chemin.

Ou bien vous rêvez depuis toujours de visiter l’Australie, mais vous détestez l’avion. Etes-vous prêt pour autant à renoncer à votre rêve ?

Tout est une question de choix.

Comment fonctionne cette méthode ? Vous allez simplement entamer un compte à rebours : 5, 4, 3, 2, 1 puis vous lancer ! C’est tout et ça fonctionne. Magique et pratique.

Avantages

1- Lorsque vous comptez normalement, il s’agit d’une logique « habituelle » pour votre mental. Tout est normal. Aucun danger. Il est bien rassuré. Vous commencez par 1, puis 2, ensuite 3, etc…

Tandis que lorsque vous décompter, vous allez procéder à une opération illogique. Et là, c’est vous qui allez prendre le contrôle sur votre mental.

2- En comptant à rebours, vous choisissez de faire quelque chose de différent. Vous restez en mouvement. Vous n’hésitez pas. Votre mental reste calme. Il n’a donc aucune raison de s’inquiéter. Vous faites un choix. Vous prenez une décision. C’est très rapide. A peine 5 petites secondes.

3- De plus, vous passez à l’action. Au lieu de vous lamenter, de regretter, de réfléchir indéfiniment ou d’avoir peur. Agir de la sorte va renforcer votre confiance en vous. Vous allez trouver cela gratifiant. Vous aurez encore plus votre envie de continuer le processus. Ce mini laps de temps d’à peine 5 secondes, va vous permettre de passer d’une simple envie à une action bien réelle et concrète.

Simplicité

Effectivement, c’est hyper simple. Et comme toujours, beaucoup de personnes ne feront rien. Elles se plaindront ensuite que rien ne change. Mais vous, vous savez très bien que les choses les plus simples fonctionnent. Vous ne croyez pas sur parole. Vous testez. Et vous êtes libre d’expérimenter. C’est votre choix. Commencez par de petites choses et vérifiez vos progrès et vos résultats.

Petit à petit, vous allez reprendre le contrôle de votre vie. En agissant de la sorte, vous allez modifier vos habitudes. Vous allez mettre en place de nouvelles façons de faire ou d’être. Dès qu’une modification est répétée plusieurs fois pendant plusieurs mois, elle s’ancre et devient une nouvelle habitude.

Vous allez ainsi élargir votre zone de confort. Ce qui va vous motiver à tester encore plus, dans d’autres domaines. Votre confiance en vous va augmenter. Vous allez très vite constater qu’avec cette règle des 5 secondes, vous allez agir et avancer. Vous allez ouvrir votre esprit à d’autres opportunités.

Avec ces actions répétées, vous allez réaliser vos objectifs les uns après les autres. Pensez aussi à vous récompenser et à fêter vos succès !


Racontez-moi comment 5 petites secondes ont déjà changé votre vie ?


Avec enthousiasme et bonne humeur 😉

Téodora

 

 

 

 

Rubik ou l’art de la simplicité

Pixabay-180406-cube-427897_1920

Connaissez-vous ce célèbre cube ?
Est-ce un horrible casse-tête ?
Êtes-vous un fan inconditionnel ?


Précieuses 24 heures

Nous disposons tous de 24 heures par jour. L’idéal ai-je entendu dernièrement, c’est les 3 x 8 ! C’est-à-dire que dans le meilleur des mondes, nos 24 heures quotidiennes seraient réparties en trois parts égales de 8 heures. Notre journée serait ainsi composée de 8 heures d’activités + 8 heures de loisirs + 8 heures de repos = 24 heures d’épanouissement heureux !

Cette phrase a été une véritable révélation. Pourtant, lorsque j’ai demandé autour de moi si quelqu’un connaissait, la grande majorité des personnes interrogées m’a répondu : « Comment ça, tu ne connais pas ? Mais tout le monde sait ça ! ».  … Ah bon …

Je pense en effet que j’ai sûrement dû l’entendre à l’époque. Mais comme elle m’a semblée tellement utopique à appliquer, je l’ai tout simplement zappée. Elle n’avait aucun intérêt pour moi. Elle ne me convenait pas du tout puisque je la trouvais irréalisable, vu que je retiens ce que j’applique et expérimente au quotidien.

Revenons à cette fameuse formule des 3 x 8. Qu’en est-il en réalité ? Arrivez-vous à trouver cet équilibre idéal ? Comment pouvez-vous atteindre cette belle répartition ? Ne dévorez-vous pas toujours un morceau bien plus qu’un autre ? Dans la grande majorité des cas, que ce soit par « obligation » ou par la « force des choses », c’est bien souvent le sommeil et les loisirs qui en pâtissent et passent tout simplement à la trappe.

Simplifier

Ce constat vous indiffère ? Passez votre route. La suite n’a aucun intérêt pour vous. Félicitations, puisque votre vie vous convient telle qu’elle est actuellement.

Mais si vous souhaitez ou si vous vous surprenez à rêver à une nouvelle répartition de votre temps, alors vous trouverez ici 2 conseils à mettre en pratique dès la fin de votre lecture. Vous pourrez ainsi tendre vers un mieux-être qui est entièrement à votre portée.

1. Les questions

Commencez par vous poser plein de questions. Poussez à chaque fois la réflexion un cran plus loin. Lorsque vous avez une réponse, allez voir ce qu’il y a encore derrière. Continuez à vous questionner. Allez découvrir quelle autre motivation est cachée derrière votre explication. Très souvent, la première réponse est assez banale. Mais lorsque vous creusez, vous allez trouver de véritables pépites. Vous allez vous retrouver face à vos motivations profondes. Peut-être en aurez-vous une seule. Peut-être en aurez-vous plusieurs. Peu importe.

L’important est que cela sonne juste pour vous. Votre réponse va résonner en vous. Vous pourrez peut-être sentir que les choses s’alignent intérieurement. De toute façon, chaque personne est différente. Votre réponse ne correspondra peut-être pas du tout à celle de votre partenaire ni à celle de votre meilleur ami. Et c’est tant mieux.

Car lorsque vous serez face à votre motivation profonde, c’est elle qui va devenir votre moteur. C’est elle qui va vous pousser à avancer, à maintenir le cap vers le changement. C’est elle qui va vous permettre d’aller vers plus de satisfaction et vers un meilleur équilibre.

Quelques exemples de questions :
-Pourquoi avez-vous envie de changer ?
-Pourquoi voulez-vous trouver un équilibre ?
-Cet équilibre vous est-il indispensable ?
-Qu’auriez-vous à gagner à changer vers plus d’équilibre ?
-Qu’auriez-vous à perdre si cet équilibre était présent dans votre vie aujourd’hui ?
-D’autres personnes en seraient-elles affectées ?
-Cela vous poserait-il un problème ?
-Est-ce une raison suffisante pour faire du surplace ?
-Quelles sont vos plus grosses craintes ?
-Qu’est-ce qui vous fait le plus peur dans ce changement ?
-Combien de temps pourrez-vous encore vivre ainsi ?
-Comment vous sentiriez-vous dans 10 ans si tout reste pareil ?
-Seriez-vous heureux et fier de qui vous êtes ?
-Quelles sont vos plus grandes forces ?
-Quels sont les traits de caractère qui vont vous soutenir vers le changement ?
-Maintenant que vous vivez l’équilibre au quotidien, comment vous sentez-vous ?
-Etc…

Prenez le temps de répondre à ces questions. Ou à celles qui sont les vôtres. Celles qui traversent votre esprit pour le moment. Répondez franchement. En toute sincérité. Personne ne va vous lire. Ce que vous faites là, c’est pour vous. Ne vous jugez pas. Soyez bienveillant envers vous-même. Vous en avez tellement besoin.

Notez vos réponses. Vous aurez ainsi la possibilité d’y revenir lorsque votre moral sera au plus bas. Elles vont maintenir votre motivation. Car vos réponses seront votre motivation et vous permettront de traverser les épreuves et d’arriver joyeusement à bon port.

Ce temps de réflexion, que vous allez vous accorder est vraiment nécessaire pour aller de l’avant. Cette réflexion et vos réponses vont matérialiser votre envie ou votre besoin de changer vers un mieux.

Très souvent, les gens qui disent « ça ne marche pas » sont ceux qui n’ont même pas essayé. Très souvent, les choses qui fonctionnent sont les plus simples. Et c’est justement parce qu’elles sont simples que beaucoup de personnes n’essaient même pas de les appliquer ou de tester un nouveau concept.

Mais vous, vous êtes différent. Vous, vous voulez avancer. Vous voulez sincèrement changer. Et donc, vous mettez toutes les chances de votre côté pour y arriver.

2. Les limites

Chaque jour, vous faites une quantité de choix. Par exemple : se lever à 6 heures ou à 11 heures, porter le pull brun ou la chemise rose, prendre un petit déjeuner ou un lunch, rouler en voiture ou prendre les transports, tourner à gauche ou à droite, sortir à la pause ou discuter avec les collègues, lire un livre ou regarder la télé, répondre ou se taire, réaliser ses objectifs ou se laisser aller, etc…

Dans la grande majorité des cas, vous n’avez que peu d’influence sur les situations ou le contexte extérieur. Le seul grand pouvoir qui entièrement vôtre est celui de l’attitude que vous allez choisir d’avoir face aux situations ou à votre environnement. Vous avez le choix de vos pensées et de vos actions. C’est une opportunité fabuleuse. Profitez-en.

Donc, si vous êtes conscients que vous disposez de 24 heures par jour, vous allez peut-être souhaiter les vivre le plus en accord possible avec vos choix profonds. Ce qui va poser la question des « limites ».

Qu’est-ce qu’une limite ? Comment fixer vos limites ? Dans quelle situation mettre des limites ? Et surtout, qu’est-ce qui est vraiment important pour vous ?

Pour en prendre de plus en plus conscience, vous allez commencer par de petites expériences. Surtout si vous n’êtes pas encore habitués à poser vos limites. Un pas après l’autre, vous allez tester et apprendre à dire « non » à certaines choses ou à certaines personnes.

Cela va vous permettre de choisir entre ce qui est vraiment essentiel pour vous et ce qui est inutile et qui gaspille votre énergie et surtout votre temps.

Avez-vous déjà vécu la situation suivante : une personne vous demande quelque chose, à laquelle vous dites « non » intérieurement … alors que vous vous entendez dire « oui » extérieurement ?

Pour vous aider à mieux poser vos limites, vous allez commencer par des situations simples, qui ne portent apparemment pas à conséquence. Ces petits « non » d’apparence assez inoffensifs vont vous motiver à continuer l’expérience. Cela vous permettra de vous affirmer petit à petit. A votre rythme. Pour mieux avancer vers votre objectif. Vous allez vous respecter tout en respectant la personne face à vous.

Lorsqu’on vous demande un service, vous pourrez passer par cette étape intermédiaire :
1) Regardez la personne et souriez (intérieurement ou véritablement).
2) Prenez une profonde inspiration, puis expirez.
3) Répondez en souriant (intérieurement ou véritablement) : « je vais y réfléchir et je te réponds d’ici 1 heure » (ou tout autre moment à votre choix).

En prononçant ces quelques mots, vous vous rendrez compte au fur et à mesure, que la décision peut vraiment être vôtre. En fait, c’est votre choix que vous allez exprimer. Vous allez vous offrir du temps pour prendre le recul nécessaire. Vous avez le choix d’accepter si cela vous fait plaisir ou de refuser si cela ne vous convient pas.

Cette manière de répondre vous permettra de vous exercer pendant quelques temps. Le temps qu’il vous faudra et qui vous est nécessaire pour prendre plus d’assurance. Et lorsque vous aurez suffisamment confiance en vous, vous pourrez alors répondre le plus simplement du monde par un « non » calme, franc et posé.

Poser vos limites va vous permettre de vraiment choisir ce qui est important et essentiel pour vous. Vous allez poser des choix et des limites en fonction de vos valeurs et de votre état actuel. Votre réponse pourra être différente selon les cas. Êtes-vous fatigué ou en pleine forme ? Êtes-vous pressé ou avez-vous la journée devant vous ? etc…

C’est tout naturellement que vous allez faire un tri sélectif. Vous allez pouvoir éliminer tout ce qui est finalement insignifiant et vous prend beaucoup trop de temps. Et vous pourrez choisir de conserver ce qui vous plaît et vous correspond profondément.

En posant vos limites, vous allez dire « non » à certaines personnes ou à certaines choses. Cela vous permettra de « vous » dire « oui » ! Dire « oui » à ce qui est important et essentiel pour vous. Ce qui vous conduira vers plus de bonheur au quotidien. Vous pourrez aussi montrer l’exemple. Car en prenant soin de vous et en vous respectant, vous serez capable de respecter les choix des autres également. Je vous souhaite une excellente route vers votre équilibre.


Et vous, qu’est-ce qui détermine vos choix ?


Avec enthousiasme et bonne humeur 😉

Téodora

Ressourcez-vous

Pixabay-earth-216834_1280

TerreEauCiel-Pixabay


Comment se ressourcer ?
Comment recharger ses batteries ?
Comment mettre tout cela en pratique ?


Se ressourcer

Vaste question que celle du ressourcement. Nous sommes toutes et tous tellement différents que nos pistes de ressourcement le sont évidemment tout autant.

Mais comment aborder le sujet ? Par quel bout le prendre ?

Comment faire passer le message que le ressourcement est vraiment important ? Comment expliquer qu’une recharge très régulière de nos batteries est fondamentale voire vitale ?

Questions utiles

Selon l’angle par lequel vous allez aborder le sujet, vous pourrez piochez parmi les idées les mieux adaptées à votre situation, vos créneaux horaires, votre activité, votre agenda, mode de vie ou tout simplement en inventer d’autres selon vos envies du moment.

Posez-vous ces quelques questions préalables pour mieux cerner votre situation et y répondre de façon plus adéquate :

  1. De combien de temps disposez-vous ?
    Avez-vous à peine quelques minutes ou disposez-vous d’une plus grande liberté ?
  2. Êtes-vous en train de travailler chez vous ou êtes-vous sur votre lieu de travail ?
  3. Où vivez-vous ? A la campagne, dans un petit hameau, dans une ville, une capitale, sur la côte, à la mer ?
  4. Êtes-vous une femme, homme, ado, pensionné, étudiant… ?
  5. Optez-vous pour du gratuit ou du payant ? Avez-vous un budget restreint ou très élastique ?
  6. Penchez-vous plutôt pour des activités en intérieur ou à l’extérieur ?
  7. Préférez-vous être actif ou vous poser ? Souhaitez-vous vous concentrer sur vous, vous détendre, vous relaxer ? Ou préférez-vous y mettre plus d’énergie et bouger ?
  8. Acceptez-vous de vous laisser porter par une activité organisée et une dynamique de groupe ? Ou êtes-vous plutôt attiré par un ressourcement plus personnel où vous décidez du quoi et du comment ?

 

SeRessourcer-1711

Objectif

Le but principal est vraiment de vous déconnecter. Au sens propre comme au figuré. Coupez donc si possible votre téléphone, votre ordi,.. et offrez-vous une parenthèse relaxante ou vivifiante. Détendez-vous par rapport à ce que vous faites en ce moment-même et combinez cela à un mieux-être.

Ecoutez-vous et faites-vous du bien. Selon l’activité choisie, vous en ressortirez plus calme, plus relax, plus détendu ou plus efficace et plus performant,.. Dans tous les cas, vous serez mieux disposé et plus motivé.

Prenez le temps de vous occuper de vous en savourant ces instants précieux. Ressourcez-vous, jour après jour et récoltez-en les nombreux bienfaits au quotidien.

Agenda

Prenez l’habitude de noter vos moments de ressourcement dans votre agenda. Qu’il soit en papier ou électronique. Indiquez ces moments privilégiés sous forme de rendez-vous avec vous-même ou marquez-les peut-être via des codes couleurs, des icônes spécifiques.

Durée

A votre avis, est-il possible de se ressourcer en si peu de temps ? Que faire en 5 minutes ? Et oui, il est réellement possible de se ressourcer en peu de temps. Si en plus, vous intercalez régulièrement quelques minutes par jour de ressourcement, vous verrez la pression s’évaporer et votre moral s’améliorer.

Commencez par dégager quelques minutes, peu importe votre situation. C’est encore mieux évidemment, si vous pouvez y consacrer 15 à 30 minutes par jour.

Et lorsque ce rendez-vous personnel est là, pensez à être pleinement présent en conscience à ce que vous faites. Soyez dans l’ici et maintenant.

Mise en route

Très souvent, la mise en route vers une autre activité vous demandera de prime abord un effort et pourrait même vous sembler décourageante. Pourtant, quelle satisfaction par la suite. Quelle joie de l’avoir fait, quel bonheur d’avoir été jusqu’au bout. Quel plaisir dès que vous aurez fini.

Pensez à la difficulté que vous avez à vous mettre en route, p.ex : sortir courir en plein hiver ; aller nager très tôt un dimanche matin ; promener votre chien sous une grosse pluie ; suivre une séance de sport après une journée éreintante au bureau…

Sortez de votre zone de confort et allez un peu plus loin à chaque fois. Pour certaines personnes, se confronter à l’inconnu est parfois déstabilisant et demande de changer sa façon d’aborder les choses. Pourtant, cela permet de repousser vos limites et d’améliorer la confiance en vous.

Persévérez

Apprenez à écouter votre petite voix. Si petite soit elle, apprenez à la laisser s’exprimer. Pratiquez la pleine conscience. Testez diverses activités plusieurs fois et décidez ensuite laquelle vous apporte le plus de bienfaits et dans quelle situation.

Ce qui importe vraiment, c’est de faire une coupure dans votre routine journalière et vous mettre dans un état d’esprit différent.

Toute activité, même peler des pommes de terre, étendre le linge ou ranger des écrous peut être propice au ressourcement. Il suffit de vouloir vivre l’expérience en conscience et d’être entièrement présent dans l’ici et maintenant.

Source

Dans les mots « se ressourcer », vous retrouvez le mot « source ». Remonter à la source. Quelle est cette source ? Et bien, la source, c’est vous. Demandez-vous ce qui « vous » fait vraiment plaisir ? Qu’est-ce qui recharge profondément vos batteries ? Est-ce une activité physique, mentale ou émotionnelle ? Prenez le temps de découvrir ce qui vous fait du bien. Préférez-vous bouger ? Réfléchir ? Dessiner ? Rêver ? Echanger ? Danser ?  Trouvez ce qui vous correspond le mieux. Et pour cela, faites plein de tests. Essayez. Testez. Ré-testez. Et si au bout de 3 essais cela ne vous plaît toujours pas, et bien passez à autre chose. Il y a un tel choix d’activités et de possibilités, qu’il ne tient qu’à vous de chercher ce qui vous convient et trouver votre bonheur.


Mini-boost

Calme et douceur

  1. Respirez calmement et profondément.
  2. Fermez les yeux et observez vos pensées. Laissez-les vous traverser comme des nuages qui passent dans le ciel.
  3. Remémorez-vous un moment de pur bonheur et revivez cette joie intense.
  4. Perdez-vous dans vos pensées et rêvassez en souriant.
  5. Si vous travaillez longtemps devant un écran, reposez vos yeux grâce au « palming ».
  6. Toutes les 30 minutes, quittez votre écran des yeux et laissez vagabonder votre regard au loin, bien au-delà de la fenêtre.
  7. Prenez le temps de détailler votre environnement ou la nature environnante : regardez attentivement toutes ces petites choses à côté desquelles vous passez sans même les remarquer.
  8. Pensez à votre objectif du moment et fermez les yeux. Visualisez-le dans les moindres détails, faites participer tous vos sens et ressentez-le dans vos tripes.
  9. Allongez-vous et surélevez vos jambes pour les détendre, surtout si vous restez longtemps en position debout.
  10. Pratiquez Ho’ponopono et libérez-vous.
  11. Notez 5 gratitudes par jour.
  12. Quelle est votre phrase boostante ? Vous êtes en recherche ? Alors, parcourez le web et choisissez-en une qui résonne en vous et répétez votre mantra préféré en vous centrant.
  13. Exécutez une salutation au soleil ou toute autre posture de yoga.
  14. Etirez-vous et baillez longuement pour détendre vos mâchoires.
  15. Relaxez-vous grâce à un coussin shiatsu massant ou chauffant.
  16. Tapotez grâce à l’EFT et libérez cette émotion qui vous bloque actuellement.
  17. Faites un auto-massage, massez vos mains, vos pieds ou votre crâne.
  18. Allumez une bougie et concentrez-vous sur sa flamme.
  19. Plongez votre regard et laissez-vous emporter par la danse des braises d’un feu de bois.
  20. Pratiquez de la cohérence cardiaque.
  21. Admirez une belle oeuvre, un beau tableau, un bel objet artisanal.
  22. Laissez-vous inspirez par une courte vidéo TedX.

Alimentation

  1. Buvez un grand verre d’eau fraîche.
  2. Savourez une tasse de thé, une tisane bio, un délicieux café ou un chocolat chaud.
  3. Réchauffez un petit plat ou accommodez les restes de la veille et dégustez.
  4. Prenez le temps de manger et de savourer un fruit de saison.

Mobilité

  1. Etirez-vous, faites un peu de stretching ou de la gym douce ou du yoga.
  2. Faites plusieurs allées et venues dans la pièce où vous vous trouvez ou sortez faire le tour du pâté pour vous dégourdir les gambettes.
  3. Promenez-vous en forêt et enlacez un arbre. Ressentez son énergie.
  4. Rendez-vous au travail à vélo ou faites un tour pendant votre pause.
  5. Sortez à l’extérieur et allez boire un verre seul ou avec vos collègues.
  6. Retirez les mauvaises herbes du jardin. Il suffit de commencer.
  7. Sautez à la corde pendant quelques minutes.
  8. Faites une partie de ping pong, de badminton, de ballon.
  9. Prenez quelques minutes pour ranger votre plan travail ou établi ou bureau.
  10. Décidez de nettoyez chaque jour « un » seul tiroir : du bureau, du garage, de la cuisine. Quelle satisfaction d’ici un mois.
  11. Décidez d’astiquer à fond « une » seule porte d’armoire dans votre cuisine ou « une » seule étagère de votre penderie ou de tout autre meuble. Mine de rien, d’ici quelques semaines, ces petites minutes par jour vous apporteront une grande satisfaction et un tout autre aspect à votre intérieur.
  12. Choisissez 5 papiers et décidez de les classer à leur place, au bon endroit. Ou prenez ce tas de magazines ou de journaux et mettez-les au recyclage.
  13. Changez l’eau de vos plantes, enlevez les fleurs mortes et coupez ce qui doit l’être.
  14. Vos chaussures ou boots vous portent à longueur de journée ? Prenez quelques minutes et cirez-les à fond.
  15. Enfilez votre plus belle tenue, tenez-vous bien droit, admirez-vous quelques instants, faites-vous un compliment sincère et souriez.
  16. Echappez-vous aux toilettes et décompressez durant quelques minutes.
  17. Ecoutez le podcast d’une émission que vous vouliez suivre en direct.
  18. Montez le son et dansez sur votre musique ou votre chanson préférée.
  19. Lisez ou parcourez un journal, un magazine, une newsletter.
  20. Ecrivez quelques lignes dans votre journal.
  21. Plongez-vous dans le coloriage minutieux d’un mandala.
  22. Participez à un sondage en ligne ou en live.
  23. Répétez une scène de votre prochaine pièce de théâtre.
  24. Participez à une session de yoga du rire et éclatez-vous.
  25. Faites de la poterie, de la sculpture, des moulages.
  26. Jouez une partie de cartes.
  27. Faites une partie de OXO ou de petit bonhomme pendu.
  28. Complétez une grille de mots croisés.
  29. Faites un tirage de tarot.
  30. Scrapbookez ou bricolez.
  31. Cousez un ourlet ou un bouton.
  32. Créez quelque chose de vos mains.
  33. Interprétez un morceau avec votre instrument de musique.
  34. Recherchez les infos pour votre prochaine escapade.
  35. Epinglez vos tableaux sur Pinterest.
  36. Commencez ou avancez sur votre puzzle.
  37. Levez-vous 15 ou 30 minutes plus tôt chaque jour et consacrez-les à un projet qui vous tient vraiment à coeur. Ce sera votre moment. Vous y serez plongé entièrement. Réalisez le magnifique résultat d’ici 3 ou 4 mois.
  38. Apprenez 2 mots par jour dans une nouvelle langue.
  39. Seul ou en famille, dressez une belle table pour le prochain repas.
  40. Créez votre ambiance cocoon, celle qui vous permet de vous sentir pleinement chez vous et où vous êtes heureux de vous ressourcer.

Contacts

  1. Donnez ou prenez des nouvelles d’un proche.
  2. Papoter avec un(e) ami(e) et échangez les news.
  3. Discutez quelques minutes avec votre voisin(e).
  4. Osez vous exprimer en public et posez votre question.
  5. Engagez la conversation dans les transports en commun.
  6. Prenez votre enfant, votre partenaire, votre ami(e) dans les bras.
  7. Faites un câlin à votre animal de compagnie ou laissez-vous bercer par le doux ronron du chat.
  8. Ecoutez ou racontez des blagues et riez vraiment.

Maxi-boost

 

  1. Créer votre vision board du moment.
  2. Mitonnez un bon repas
  3. Partagez-le entre ami(e)s.
  4. Bricolez dans le garage, dans votre atelier ou dans votre pièce préférée.
  5. Allez au cinéma, au théâtre ou voir un spectacle, une pièce humoristique.
  6. Constituez un herbier au fil des saisons.
  7. Créez vos propres mandalas et coloriez-les avec soin.
  8. Peignez ou tapissez une pièce de votre habitation ou chez un(e) ami(e).
  9. Expérimentez une nouvelle recette.
  10. Découvrez une facette inconnue de votre ville/village et laissez-vous surprendre.
  11. Imaginez vos prochaines vacances et mettez le processus en marche.
  12. Partez en city trip.
  13. Faites quelques longueurs de piscine et augmentez votre endurance.
  14. Regardez un dessin animé avec vos enfants ou pour votre propre plaisir.
  15. Jouez une partie de Scrabble ou tout autre jeu de société.
  16. Résolvez une grille de mots croisés.
  17. Réaménagez votre intérieur.
  18. Offrez-vous une (nouvelle) coupe chez le coiffeur.
  19. Détendez-vous aux thermes, au sauna, au spa.
  20. Offrez-vous un soin ou un massage.
  21. Baladez-vous dans la nature et oubliez votre montre ou votre gsm.
  22. Promenez votre chien ou celui de quelqu’un d’autre.
  23. Allez une journée en Coworking.
  24. Peignez, dessinez ou sculptez. Créez de vos mains.
  25. Tricotez une écharpe, un pull, des chaussons pour vos petits-enfants.
  26. Cultivez votre jardin ou participez à un jardin partagé.
  27. Lisez des biographies inspirantes.
  28. Faites une retraite de quelques jours dans un monastère, une abbaye ou tout autre lieu au calme et propice à la réflexion et au recentrage.
  29. Partez plusieurs mois en sac à dos à l’étranger.
  30. Dormez à la belle étoile dans votre jardin ou ailleurs.
  31. Soyez bénévole auprès d’une association.
  32. Engagez-vous dans un projet qui a du sens pour vous.
  33. Triez vos albums, vos photos réelles ou numériques.
  34. Allégez votre garde-robe et vos armoires. Et observez l’énergie libérée qui circule à nouveau, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de vous !
  35. Cousez et confectionnez une pochette, une jupe, une cravate.
  36. Aidez un(e) ami(e) à déménager.
  37. Visitez une exposition ou un musée.
  38. Abonnez-vous à un club du rire, à des cours de chant, de TaïChi.
  39. Vous souhaitez posséder une qualité ou une nouvelle compétence ? Exercez-vous et développez ses différents aspects et caractéristiques.
  40. Rangez votre bois pour l’hiver.
  41. Testez et pratiquez régulièrement un nouveau sport.
  42. Apprenez une nouvelle langue.
  43. Formez-vous sur internet,
  44. Organisez une fête entre voisins.

Prenez le temps d’alimenter votre propre liste de ressourcement. Gardez-là sur vous, dans votre porte-feuille ou dans votre agenda. Pour que le jour où vous êtes vraiment débordé(e), où vous n’en pouvez plus, où vous vous trouvez au bout du rouleau, vous puissiez la sortir et choisir très très rapidement ce qui vous sera le plus adapté à ce moment-là.

Et vous, comment vous ressourcez-vous ? Partagez vos astuces et idées !

Avec enthousiasme et bonne humeur 😉

Téodora