Jeûne sec

Intro :

Dans l’article précédent, j’ai partagé mon expérience perso quant à ces deux types de pratiques : le jeûne hydrique et le jeûne sec. Ce dernier étant mon préféré 💝.

Voici à présent : des infos générales, différentes étapes, bénéfices et conseils perso pour vivre au mieux cette expérience du jeûne sec.


Rappel : je ne suis pas médecin ni spécialiste. Je vous partage ici simplement mon expérience personnelle.


Les différentes étapes


1) La préparation 👌🏽

La préparation est indispensable et absolument nécessaire. Ne vous lancez pas dans un jeûne de plusieurs jours sans préparation. L’idéal est que cela se passe bien et de manière fluide. Ma manière de voir les choses est la suivante :

  • Bien connaître votre corps.
  • Etre familier avec vos véritables sensations de faim. Elles se distinguent des envies de nourriture, des images qui déclenchent l’envie de manger (films, publicités, magazines,…), des horaires préétablis ou des convenances sociales. Idem pour vos sensations de soif.
  • Savoir reconnaître les précieux messages transmis par votre corps.
  • Avoir lu 📚, écouté 🎧, vu 💻 plein d’infos sur le sujet. De sources diverses. Recouper les infos et vous faire une opinion perso, qui va bien sûr peut-être évoluer avec le temps et vos expériences.
  • Commencez petit. A votre rythme. Petit pas par petit pas. Allez-y progressivement. Par exemple : débutez par une demi journée par semaine ou par mois, de jeûne hydrique ou sec et observez les signes. Répétez durant plusieurs semaines ou mois, pour vous sentir confortable avec ce processus. Ou pratiquez le jeune intermittent, à votre manière. Ou testez 2 repas par jour. Etc,… Surtout allez-y doucement. Testez ce qui “vous” convient le mieux et écoutez vos sensations. Respectez-vous.
  • Bonne nouvelle : vous êtes de toute façon d’office en jeûne sec lorsque vous dormez😴. Je ne parle pas de celles et ceux habitué(e)s de boire ou manger durant leurs cycles de sommeil.

2) Respectez vos ressentis

  • Ecoutez les messages de votre corps, si infimes soient-ils.
  • Vous expérimentez une expérience très personnelle. Il n’y a pas de comparaisons à faire.
  • Si vous ressentez de la peur : écoutez-la 😨. Faites-lui de la place et acceptez-la. Allez ensuite voir ce qu’elle essaie d’exprimer. Rien ne sert de forcer. Respectez-vous.
  • Mettez votre ego et votre mental de côté. Il ne s’agit pas d’une compétition. Ni par rapport aux autres, ni par rapport à vous-même. Il n’y a aucune médaille à gagner. Laissez-vous simplement porter par l’expérience et écoutez vos ressentis.

3) L’environnement est méga important

  • Vous pouvez choisir de jeûner seul(e) ou d’être accompagné(e). Selon le type d’accompagnement, il vous sera proposé : des massages, des relaxations, des encadrements, des promenades, des temps d’échange, etc…
  • La Nature est une véritable alliée 🌵🌲🌿🌻. Pour vous soutenir et vous ressourcer. Balades. Relaxations. Méditations. Imprégnez-vous de sa Beauté, de son calme, de son harmonie.
  • Préférez vous mettre en mode cool et relax. L’expérience sera d’autant meilleure. Optez si possible pour un espace dédié ou bien louez une chambre pour le weekend ou quelques jours (jours de jeûne et sortie de jeûne). Cela en vaudra largement la peine.
  • Evitez les nuissances et tout ce qui est énergivore. Par exemple : votre gsm 📲, les sonneries, les notifications, les mails, la télé 📺, les infos, les séries, les endroits bruyants, les lumières artificielles très vives, les personnes qui drainent votre énergie, les sollicitations continuelles, etc… Et si vous voulez pousser l’expérience encore plus loin : économisez votre salive et mettez-vous en mode silence 🤐. Reposez votre gorge et vos cordes vocales. Ce sera tout simplement magique.
  • Les douches 💦 et les (auto)massages font beaucoup de bien.
  • Les marches aident à mieux faire circuler votre lymphe.
  • Autre allié de taille : le repos 🛏. Faites des siestes durant la journée. Dès que vous en ressentez le besoin. Créez-vous un cocoon doux et apaisant pour vous relaxer au maximum et profiter de ces moments précieux.
  • Cette expérience vous offrira bien plus de temps libre et disponible. Les choses iront au ralenti. Vous n’aurez plus à faire de courses, ni préparer à manger, ni nettoyer par la suite. Certaines personnes ne sont pas à l’aise ni peut-être habituées à se retrouver face à elles-mêmes. Commencez à apprivoiser ces moments spéciaux. Apprenez à les savourer pour mieux vous connaître, pour vous informer, lire, écouter de la musique, méditer, visualiser la vie de vos rêves, etc… Et pour juste être présent(e) à vous-même. Vous le valez tellement 💝

4) Quand arrêter 🚦?

Peut-être vous posez-vous la question de quand arrêter ? Quel est le bon moment ? Jusqu’où pouvez-vous aller ? Y a-t-il des règles spécifiques ? Ne vous en faites pas. Ce n’est pas une course. Il n’y a pas de gagnant(e). Si vous arrêtez, sachez que vous pouvez bien sûr recommencer plus tard, lorsque vous vous sentirez mieux et à nouveau confiant(e) en vous-même. Ce que je peux vous dire d’expérience et d’après les conseils vérifiés : arrêtez-vous dans les cas suivants :

  • Lorsque vous constatez une arythmie cardiaque.
  • Lorsqu’après avoir été blanche et bien chargée, votre langue reprend sa couleur rose habituelle.
  • Lorsque des signaux de faim ou de soif “réels” réapparaissent.
  • Lorsque la peur pointe beaucoup trop le nez. C’est ok de ressentir un certain inconfort, qui est souvent dû à l’inconnu. Mais lorsque la peur devient trop importante, acceptez son message et arrêtez l’expérience. Et ne vous jugez pas. Soyez sympa avec vous-même. Vous êtes en train d’élargir votre zone de confort, de modifier vos habitudes. Ok vous avez peur. Ok vous angoissez. Ok votre système s’affole. Ok c’est l’inconnu. Vous testez quelque chose de nouveau. Il est nécessaire d’y aller à votre rythme. Pour que votre mental et votre esprit s’habituent. Si vous voulez faire un pas de plus : cherchez-en la cause et regardez-vous en face. Peu importent vos raisons. Elles sont justement là pour une raison. Respectez-vous et écoutez les messages de votre corps.

5) Sortie de jeûne

La sortie d’une jeûne est presqu’aussi importante que le jeûne lui-même. Elle permet que tout ce qui a été fait durant ces moments particuliers puisse se prolonger dans le temps. Il est d’évidence absurde de vous jeter sur la nourriture. Prenez votre temps. Cela permettra au processus de suivre favorablement son cours.

  • La sortie est une étape importante qui permet de poursuivre et de renforcer les effets mis en place durant le jeûne.
  • Perso, j’évite l’eau et les fruits (trop sucrés > glycémie)
  • Je choisis plutôt : une gorgée tous les 1/4h. Soit : eau de coco (très doux) ou jus de pastèque en été ou jus de carottes dilué ou jus vert ou bouillon de miso ou bouillon de légumes verts, etc… A vous de testez et ressentir comment votre corps y répond.
  • Vous pouvez commencer par ces petites gorgées et passez ensuite (en soirée si vous le souhaitez) à un repas léger de légumes. Surtout allez-y en douceur.

6) Bénéfices 🎁

Les avantages et bénéfices du jeûne sec sont nombreux. A vous de rajouter ceux que vous expérimenterez au fur et à mesure, en plus de ceux-ci.

  • Vous vous prenez en charge. Vous devenez responsable de votre santé.
  • Vous permettez à votre corps de se nettoyer, de se réparer et de se régénérer. N’étant plus envahi ni noyé de nourritures souvent industrielles ou trop lourdes, il va enfin pouvoir s’occuper de lui. Petit à petit pouvoir améliorer toutes ses fonctions vitales. A tous les niveaux.
  • Vous allez gagner en vitalité et en clarté d’esprit.
  • Vous allez apprendre à mieux vous connaître. A reconnaître vos limites. Interpréter les signes de votre corps. Aussi délicats soient-ils. Vous allez apprendre à faire face à vos peurs et à les transmuter. Vous choisirez quand arrêter pour vous-même. Non pas pour les autres ou pour votre ego ou votre mental. Vous allez vous rendre compte que votre corps est organisme vivant magnifique, qui sait mieux que quiconque à l’extérieur, ce qui est bon pour lui et à quel moment.
  • Vous allez gagner de l’argent : ni nourriture ni eau = pas d’achats, pas de dépenses, puisque vous n’avez pas besoin de faire de courses. Ce qui vous permettra peut-être enfin d’acheter, par exemple : de jolies pièces (bol/assiette,…) pour boire et manger dans des récipients qui vous plaisent et vous mettent en joie ; un extracteur de jus ; de meilleurs aliments ; des produits naturels et locaux ; de devenir membre d’un GAC, etc… ou consacrer ces montants à la réalisation de vos rêves.
  • Vous allez gagner beaucoup de temps libre. Vu que vous n’aurez plus à réfléchir aux courses, faire les listes, sortir la voiture, aller en magasin, acheter, faire la file, payer, préparer à manger, manger, laver la vaisselle, ranger la vaisselle, etc… Pour une journée de jeûne cela vous fait un bonus d’environ 1 à 3h minimum. Qu’allez-vous faire de tout ce temps ? Et si vous réalisiez petit à petit des projets oubliés et qui vous tiennent à coeur ?
  • Vous avez choisi d’investir en vous et en votre mieux-être. Grâce à cela, vous vivrez plus en équilibre, en harmonie et en meilleure santé.

C’est vrai que c’est tout un chemin. Un chemin très personnel. Un chemin de connaissances. Un chemin d’apprentissages. Un chemin d’expériences. Un chemin vers soi. Pour soi.

Félicitations pour ce merveilleux cadeau que vous vous offrez 👏🏽

Avec enthousiasme et bonne humeur 😉

Téodora


Vous souhaitez aller plus loin ? J’organise des séances individuelles ou collectives d’EnthousiasmeCréatif pour vous donner la pêche + la motivation nécessaire + toutes les ressources disponibles à votre portée. Au plaisir de vous y rencontrer 💝🌟

Leave a Reply